Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Comment est-il possible qu’un homme aussi insignifiant que François Hollande, que le responsable d’un quinquennat aussi calamiteux que le sien, puisse encore avoir la faveur des médias.
A l’occasion de l’inauguration de sa fondation, il a eu le front de déclarer :
« Le temps de la récolte arrive, on le voit bien ».
« J’avais encore sous les yeux des statistiques sur les créations d’emplois au cours du premier semestre, je laisse une situation qui, je crois, peut être utile à mon successeur Emmanuel Macron »
Fort de ce « bilan », il a même osé faire la leçon à son successeur :
« Il ne faudrait pas demander aux Français des sacrifices qui ne sont pas utiles.  »
« il ne faudrait pas flexibiliser le marché du travail au-delà de ce que nous avons déjà fait, au risque de créer des ruptures. »
Comment est-il possible qu’un tel homme puisse oser critiquer son successeur au micro d’un journaliste sans que ce dernier ne lui rétorque : « Mais, monsieur Hollande, vous n’êtes peut-être pas le mieux placé pour donner des leçons de gouvernance à Emmanuel Macron ! »

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer