Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Pour une fois, hier soir, il y avait plusieurs choses à regarder à la télé. Les deux derniers épisodes d’une série policière plutôt bien faite, un nouveau feuilleton sur la Guyane, deux très bon films, un bon documentaire sur les porte-avions ou… L’émission politique avec Laurent Wauquiez.
Je n’ai pas regardé Laurent Wauquiez me contentant de l’écouter en replay en même temps que je rédige ce billet. Pourquoi ? Parce que le générique avec la voix de Léa Salamé m’a découragé. Le ton était donné – Laurent Wauquiez présenté comme admirateur de  l’homme politique le plus cynique et le plus odieux de  la télévision US, Franck Underwood – ce serait une émission à charge. Comme d’habitude. Une émission durant laquelle l’invité n’est pas là pour être écouté mais pour être exécuté, une émission avec un objectif: pousser l’invité dans ses derniers retranchements et si possible, le ridiculiser; qui plus est si il est de droite. Depuis le débat avec Fillon et l’ignoble Christine Angot, Léa Salamé ne pourra plus jamais me compter parmi ses téléspectateurs. La politique n’est pas un spectacle disait un jour Manuel Valls; Pujadas puis aujourd’hui Salamé ont avec l’Emission Politique tué le débat. N’est pas François Henri de Virieu qui veut.
Première question ? Des personnages politiques suivants, Angela, Thérésa May ou le jeune chancelier  » fasciste  » d’Autriche, duquel vous sentez-vous le plus proche ? Salamé est trop intelligente pour penser que Wauquiez allait tomber dans le piège, elle n’avait qu’un but, amener Wauquiez à dire – ou à sous entendre –  qu’une alliance avec le FN était possible. Wauquiez a eu la bonne réponse: Tant qu’il sera président des LR, il n’y aura aucune alliance avec les élus du FN. Avec les élus, ce qui en aucune manière implique qu’il ne faut pas chercher à reconquérir les électeurs devenus frontistes. Bien au contraire !
Un générique, une première question ont suffi à me faire changer de chaîne.
Alors aujourd’hui, tous les chroniqueurs se gaussaient: Wauquiez, le score d’audience le plus faible depuis la création de l’Emission Politique. Oui et alors ? Comment aurait-il

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer