En Allemagne, les organisateurs de la soupe populaire à Essen ont déclaré : «En raison de l’augmentation du nombre de réfugiés au cours des dernières années, la proportion de citoyens étrangers parmi les personnes servies est montée à 75%. Pour permettre une intégration sérieuse, nous sommes obligés, pour l’instant, de n’accueillir que des personnes avec un passeport allemand

Cette décision a fait scandale.   Les responsables locaux de la soupe populaire d’Essen ont dénoncé le comportement de certains réfugiés: «manque de respect envers les femmes» ou encore «bousculades» dans les files d’attente. Certains demandeurs d’asile se comporteraient en «profiteurs». Michel Janva

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France