Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Procès Merah ou la désintégration française
Le procès Merah est fort instructif parce qu’il permet de voir sur un cas concret tout ce que l’on sait en théorie de l’islam en France : la porosité entre délinquance et terrorisme musulman, la lâcheté et l’inefficacité de l’appareil d’Etat, la volonté active de non-intégration de beaucoup de musulmans, les zones, non pas de non-droit, mais de droit islamique, l’influence destructrice de l’immigration à jet continu.
L’un des épisodes les plus navrants, c’est Mme Merah qui vit depuis des décennies en France et a besoin d’un traducteur.
C’est sans doute pourquoi les médias ne parlent pas trop de cette leçon de choses.
La mère d’Abdelkader et Mohamed #Merah comprend “à peu près” le français mais est tout de même assistée d’une interprète.
— Margaux Lannuzel (@MargauxLannuzel) 18 octobre 2017

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer