La série télé quotidienne « Plus belle la vie » diffusée sur France 3 depuis quatorze ans est un modèle du genre en matière de propagande. Jour après jour, depuis tant d’années, cette série a véhiculé un véritable pot-pourri de toutes les causes de la gauche : avortement, multiculturalisme, drogues, libertinage sexuel, homosexualité, homoparentalité,…

Continuant sur sa lancée, la série introduit un personnage transgenre, le temps d’une intrigue prévue pour durer cinq semaines. Dans l’épisode de vendredi, la jeune Clara Bommel, 15 ans, persuadée de ne pas être née dans le bon corps, fera part de son mal-être à son père Clément et expliquera vouloir se faire dorénavant appeler Antoine. L’interminable série accueillera aussi un acteur transgenre, Jonas Ben Ahmed, dans le rôle de Dimitri, le responsable d’une association locale.   « Cela fait deux ou trois ans que France 3 cherchait à aborder ce sujet. « , a expliqué Sébastien Charbiot, producteur de « Plus belle la vie », à Libération. L’an passé, la chaîne TF1 avait déjà programmé « Louis(e) », une série dont l’héroïne est transsexuelle. Quand on vous dit qu’il faut à tout prix se débarrasser de la télé !   Source : medias-presse.info

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France