Politiquement correct. Le gendarme de l’audiovisuel a estimé que le présentateur de l’émission incriminée “avait fait preuve d’une insuffisante maîtrise de l’antenne”. Le journaliste du Figaro a en outre été condamné, ce jeudi, pour provocation à la haine religieuse pour des propos anti-musulmans.

Le conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a adressé le 2 mai une mise en demeure à la station de radio Europe 1 à la suite des propos tenus sur son antenne par Eric Zemmour le 17 octobre dernier dans l’émission Village médias, présentée par Philippe Vandel. A l’époque, l’éditorialiste du Figaro avait réagi aux commentaires vindicatifs le concernant prononcés par l’acteur Omar Sy quelques jours plus tôt. « Il ne faut plus qu’Eric Zemmour soit invité (dans les médias, NDLR) parce que c’est un criminel. Il a été condamné pour incitation à la haine raciale », avait notamment déclaré le comédien sur la même radio. SUR LE MÊME SUJET   Après la polémique avec Éric Zemmour, Omar Sy arrête sa promo En réaction, le journaliste avait alors répondu à Omar Sy : « Je voudrais simplement lui signaler qu’un criminel, c’est quelqu’un qui commet un crime ». Avant d’ajouter, en faisant en référence à la ville natale des Yvelines de l’acteur comique : « Je sais bien qu’entre Trappes et Hollywood, il n’a pas eu le temps de maîtriser la langue française. »   Saisi pour cette dernière phrase du polémiste, le CSA a estimé que Philippe Vandel « avait fait preuve d’une insuffisante maîtrise de l’antenne alors qu’étaient tenus des propos véhiculant des stéréotypes stigmatisants à l’égard des habitants de certaines villes » (sic). SUR LE MÊME SUJET   Omar Sy : “Il ne faut plus que Zemmour soit invité parce que c’est un criminel” « Le CSA a donc mise en demeure la société Lagardère Active Broadcast, éditrice de la radio Europe 1, de se conformer à ses obligations (…) en vertu desquelles elle est tenue de promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité, de contribuer aux actions en faveur de la cohésion sociale et de lutter contre les discriminations, et, d’autre part, de conserver la maîtrise de son antenne », a expliqué le Conseil. Zemmour condamné en appel L’éditorialiste a, en outre, été condamné ce

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France