Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Qu’on me pardonne d’avoir utilisé dans le titre de cet article ce calembour tiré d’un tweet dont j’ai malheureusement perdu l’auteur ! Pour ceux d’entre vous à qui le jeu de mot aurait échappé, je donne la solution en fin d’article * …
Mais quelle est cette affaire Ferrand ?
Pour garantir l’impartialité de la présentation des faits, je me réfère à cet article du Monde dont voici un extrait :
Richard Ferrand fut, de 1993 à 2012, le directeur général des Mutuelles de Bretagne, qui fédèrent plusieurs mutuelles de santé du Finistère. Lorsque la société s’est mise en quête, en 2011, de locaux commerciaux à louer pour un nouveau centre de soins, la préférence a été donnée à la Saca, une société civile immobilière (SCI), qui allait notamment être dirigée par l’avocate brestoise Sandrine Doucen, épouse de Richard Ferrand.
Une SCI qui n’existait pas encore légalement, toujours selon l’hebdomadaire. La décision du conseil d’administration a été prise avant même que la Saca ne soit enregistrée au greffe du tribunal de commerce et ne fasse l’acquisition de ces locaux.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer