Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Qu’est-ce que le ramadan ? Une activité religieuse qui n’a rien à voir avec nos traditions, notre façon de vivre, et notre vision de la visibilité de la religion en France.
Une fois que l’on a dit cette réalité, nous pouvons voir que certaines enseignes comme Auchan, Carrefour, Leclerc, Casino et autres Monoprix n’ont pas hésité à mettre des publicités dans les boîtes aux lettres, à faire de la pub sur nos télévisions et des opérations spéciales dans leurs magasins. L’enjeu financier est important : les musulmans pratiquants dépensent près de 350 millions d’euros en alimentation pendant les 28 jours du ramadan puisque leur calendrier est lunaire.
Des fous de dieu vont dans les hypers et supermarchés pour y semer une sorte de terreur en interdisant la vente de l’alcool, font scandale dans les rayons en suspectant que la viande n’est pas halal, et font vider des rayons interdisant de fait, de vendre des produits israéliens.
La religion d’amour, de paix et de tolérance, ne supporte pas que les Français continuent de vivre comme d’habitude, c’est-à-dire, mangent, boivent et font l’amour dans la journée. Cette religion qui est une négation du vivant, de la liberté de la femme et de l’homme, de leurs besoins naturels, des envies et désirs du moment et même, de simples gestes tendres, voire amoureux dans les rues. Cette religion exige, ordonne au nom d’un hypothétique dieu, et veut que la France se conforme à ses règles.
Est-ce qu’il y a un pilote dans l’avion France? 
Les politiques jouent un jeu islamiste infamant. Plus grave, des religieux catholiques et protestants se prêtent à un jeu pervers ! A cette dhimmitude !  Certains vont même jusqu’à leur souhaiter bon ramadan, et les reçoivent dans leurs églises, organisent des fêtes communes.  Jamais, cela ne se fera dans une mosquée, et aucun de ces chrétiens ne se pose au minimum la question du nécessaire échange, sinon cela rejoint le genou à terre et l’offrande aux seigneurs. Des curés et des pasteurs en bourgeois de Calais !
La contestation est quasi impossible sous peine d’être traîné devant les tribunaux ou d’être réduit à devenir le fasciste

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer