Le parlement iraquien a déclaré irrégulières les élections législatives visant à son renouvellement. Il a révoqué la Commission électorale et appelé à un nouveau scrutin. Des violences ont éclaté à Bagdad, faisant 18 morts. Moqtada el-Sadr, le vainqueur des élections annulées, a dénoncé la manœuvre du parlement sortant, tout en appelant les Iraquiens à déposer les armes. Un incendie a ravagé l’un des quatre entrepôts ont sont entreposés les machines à voter et les bulletins de vote. Il ne semble pas que cette (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire