Le Conseil de sécurité, Notant avec préoccupation que la situation au Moyen-Orient est tendue et semble devoir le rester tant que l’on ne sera pas parvenu à un règlement d’ensemble de la question du Moyen-Orient sous tous ses aspects, Ayant examiné le rapport du Secrétaire général sur la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD) en date du 6 décembre 2017 (S/2017/1024) et réaffirmant sa résolution 1308 (2000) du 17 juillet 2000, Soulignant que les deux parties doivent se (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire