Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Nos élites qu’elles soient médiatiques, politiques ou judiciaires ont la haine de la France, de son histoire, de sa culture, de ses croyances chevillées aux corps. Elles veulent détruire tout ce qui symbolise notre pays. Evidemment l’héritage chrétien de la France ancienne fille aînée de l’Eglise doit être anéanti au nom du fameux principe de laïcité. Seulement ils se trompent la laïcité n’est pas l’athéisme ou la négation de la religion, c’est ce que les juges n’ont pas compris. Ou font mine de ne pas comprendre et cela au nom de leur fanatisme destructeur.
Robert Ménard dernier des résistants de ce modèle républicain installait la semaine dernière sa crèche qui bien entendu a été attaquée par le préfet de l’Hérault. Ce dernier a gagné à la justice qui lui a évidemment donné raison. Ainsi, dans 48 heures cette jolie crèche devra être démontée.
Ainsi d’après le tribunal « Il s’agit d’une crèche de la nativité, donc c’est un emblème religieux, d’une religion particulière », « A priori, elle ne respecte pas ce que doit être la neutralité des bâtiments publics, de l’État donc, et ne respecte pas la liberté de conscience d’un citoyen qui, rentrant au conseil général, se voit quasiment imposer un emblème religieux et caractérisé comme tel », a-t-il ajouté.
Ses propos sont de faux arguments, leur seul objectif est d’anéantir la France millénaire. La tradition est le ciment national, en s’y attaquant et en le bannissant ils déconstruisent l’esprit de nos compatriotes. Quand on n’a rien il reste à l’être humain sa culture. Et lorsque la culture disparaît et bien c’est le pays tout entier qui tombe. C’est le combat idéologique de leur vie. Ils sont persuadés que les nations doivent s’éclipser au profit d’une terre ouverte à chacun, où tous peuvent venir s’y installer et y repartir. C’est un monde sans frontière qu’ils veulent. Un monde où la France n’existerait plus est leur rêve. Visiblement aidé des pouvoirs publics ce rêve a de fortes chances de se réaliser.
SOURCE FRANCE 3 REGION

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer