Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Depuis plusieurs semaines, 128 clandestins occupaient un bâtiment du marché de Rungis. Travaillant pour la plupart en intérim dans ce marché, ils réclamaient une régularisation de leur situation. Leur slogan était, je cite : « On bosse ici, on vit ici, on reste ici ».

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer