La Fédération de Russie livrera d’ici deux semaines des batteries de défense anti-aérienne S-300, ainsi que des systèmes de contrôle automatisés modernes pour les postes de commandement de la défense antiaérienne, présents uniquement dans l’arsenal de l’armée russe, à la Syrie. Le modèle des S-300 n’a pas été spécifié. En 2013, la Fédération de Russie avait promis des S-300-V4 à la Syrie, mais ils n’avaient pas été livrés pour ne pas mettre en péril la domination aérienne d’Israël. Le ministre de la Défense (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire