Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Sympa être incarcéré en France, surtout si vous avez été de ceux qui ont assassinés plus d’une centaine de Français et je ne compte pas évidemment les centaines de blessés. Vous êtes un criminel revendiqué, une ordure en somme et bien sachez qu’on vous chouchoutera comme un joyau de la république. Normal vous devenez ainsi une chance pour la France, même si sa condition d’enfant de l’immigration lui avait déjà attribué ce si cher statut.
On se demande bien où nous sommes, surtout lorsqu’on voit le sort réservé aux victimes du Bataclan qui elles n’ont jamais été indemnisées, presque 3 ans après l’attaque. Vous le savez bien c’est le deux poids deux mesures qui s’applique c’est ainsi, puisque nous vivons dans l’époque de l’inversion des valeurs le criminel étant le pauvre bougre qui a subit tous les préjudices que la société lui a imposé et la victime elle est coupable de tous les maux puisque descendante d’esclavagistes, de colons, et de collabos.
Par conséquent on s’inquiète de la santé de Salah Abdeslam comme s’il était de nos enfants, ainsi « Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, est hospitalisé au centre hospitalier Sud francilien de Corbeil-Essonnes, à une quinzaine de kilomètres de la prison de Fleury-Mérogis en raison d’une crise d’appendicite.
Il a été extrait mardi 19 juin de sa cellule de Fleury-Mérogis (Essonne) et transféré avec le concours du GIGN au centre hospitalier Sud francilien de Corbeil-Essonnes, a déclaré la direction de l’administration pénitentiaire (DAP), confirmant une information du Parisien. »
Je rappelle qu’il s’agit d’un opération bégnine certes mais coûtant tout de même au bas mot 6200€, bien entendu ce sera pris en charge par la collectivité donc vous et moi. Quand on pense que Salah Abdeslam et tous les autres n’avaient pas cette inquiétude pour ceux qu’ils on t assassiné, on peut se poser certaines questions.
SOURCE LE MONDE
LES VRAIS COUT DE LA SANTE SOURCE FRANCE SOIR

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer