Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Les langues se délient enfin, après l’énième attentat subi sur notre sol et le cap des 200 victimes de l’islamisme franchi, enfin parmi les forces de l’ordre une voix a décidé d’arrêter de se taire. Nos élites cosmopolites sont des malhonnêtes nous le savions mais preuve est faite avec l’interview de cette courageuse policière municipale de Nice responsable de la vidéo-surveillance de la ville de Nice. Elle n’a écouté que son courage en décidant de ne pas falsifier les rapports faisant état de l’absence totale de police nationale le jour du feu d’artifice du 14 juillet et en mettant en plein jour les pratiques « cazeneuviennes » lors d’une interview au Journal du Dimanche. Chapeau à elle.
Evidemment je ne jette aucunement la pierre aux policiers, sous-armées et en sous-effectifs, recevant des ordres absurdes les obligeant à la passivité face au crime, mais à l’infâme Cazeneuve, un complice du terrorisme salafiste.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer