Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Au risque de me répéter même si je pense qu’il faut marteler encore et encore ce message, et ne jamais lâcher prise, la France est la création de la conversion au catholicisme de Clovis il y a 1500 ans de cela. Cette partie de l’histoire de France n’est plus enseigné il est vrai, pourtant tout compatriote devrait savoir que nos villes et villages ont été érigés suivant la position du clocher. Donc qu’on le veuille ou non, il s’agit pour nous d’un patrimoine culturel, d’une partie de nous et de quelque obédience que l’on soit.
Il n’est pas insultant de l’évoquer puisqu’il est le roman national, celui qui cimente l’appartenance à la France. C’est comme ça. Que nos élites mondialisées le veuillent ou non. Cette période les fait enrager, mais malgré leur colère ils ne changeront pas le passé, celui-ci est immuable.
Pourtant nous apprenons que « Hier, en fin de matinée, les ouvriers ont commencé à démonter le clocher de l’église Saint-Martin.
Il aura fallu plusieurs heures pour que la girouette de l’église Saint-Martin touche enfin terre. Deux grues sont nécessaires à la manœuvre, l’une portant deux ouvriers sur une nacelle et l’autre, munie d’un gros crochet pour descendre le clocher, morceau par morceau.
Sous les yeux du maire, Marc Joulaud, et de ses deux adjoints, Laurent Fournier et Claude Perrinelle, les grues ont pris position devant le tas de gravats engendré par la première phase de destruction. Les ouvriers, une fois sur la nacelle, à hauteur du clocher, ont positionné le crochet, dégagé les tuiles, puis coupé le haut du clocher à l’aide d’une tronçonneuse et d’une meuleuse.
« L’abattage sera terminé avant la fin de la semaine prochaine. Les gravats seront ensuite triés et évacués avant la rentrée scolaire. La création du parking se fera dans un second temps. L’abattage du clocher est une opération très délicate car elle s’effectue à la main », explique Laurent Fournier.
Tout s’est bien passé, même s’il a fallu redescendre la nacelle en cours d’opération pour stabiliser la grue. »
L’abandon du culte, et de la chrétienté est le drame de ce pays. En chassant le

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer