Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Enfin un homme politique européen avec un peu de bon sens, on les cherchait on a fini par les trouver. Bien entendu, le point commun de ces hommes et femmes politiques courageux, ne voulant pas la destruction de la culture européenne, c’est qu’ils se trouvent à l’Est, dans ce grand Est donnant la leçon à un occident décadent et déclinant.
Sebastian Kurz a compris que l’immigration de l’hémisphère sud n’apportait rien de bon à nos nations, c’est pour cela d’ailleurs qu’il a été si bien élu à la tête de l’Autriche. Il a compris mais il valide aussi le discours que je prône depuis toutes ces années sur La Gauche M’a Tuer, pour arrêter l’immigration, et faire rentrer chez eux l’ensemble des indésirables qui n’ont pas à rester sur le sol de France.
On peut être le plus gauchiste, le plus fanatisé par l’antiracisme, et voir avec ses yeux les dégâts de l’immigration massive, on peut être dans la totale utopie et voir la démographie de ces pays s’accroître d’une façon si importante qu’elle sera un jour même incontrôlée par les gouvernements de là-bas.
Je pose là quelques chiffres, en 1960 on dénombrait 200 millions d’habitants en Afrique, en 2017 soit 57 ans plus tard, c’est moins d’une vie d’un homme, 1,2 milliards une multiplication par 6. Vous avez bien lu par 6. Dans 30 ans l’Afrique représentera 40% de 10 milliards d’humains. L’Europe elle restera à environ 400 millions.
Le rapport de force est donc largement en notre défaveur. Pourtant ça n’intéresse personne en France aveuglé que l’on est par le consumérisme. A l’Est de l’Europe on y réfléchit et bien. Eux ont saisi la chose ils ne veulent pas mourir et nous ?

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer