Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Il y a quelque chose de bien pourri dans la France socialiste, évidemment comprenez sous les institutions républicaines, le socialisme ou le gauchisme n’a pas d’étiquette et n’a pas de parti juste une idéologie destructrice visant à la mort d’une nation de 1500 ans d’âge. Nous avons ordre de nous faire assassiner par tous les dégénérés que libèrent nos élites cosmopolites.
Oui il y a bien quelque chose de pourri ici-bas, les mots ne sont d’ailleurs pas forts au vu de la mort du jeune Clément 19 ans assassiné à quelques mètres d’UniLaSalle, l’école d’ingénieurs agronomes où il était inscrit en première année, parce qu’il a refusé de se faire dépouiller par un couple de racailles évidemment venant de l’ethnie des chances pour la France. Pourtant il avait la vie devant lui, il devait reprendre la ferme familiale. Tout ça envolé à cause d’une ordure qui en a décidé autrement.
On voit bien où va la priorité aujourd’hui au sein de nos élites médiatiques. Il faut dénoncer la France et ses habitants, ils portent les germes du mal. Leur ADN est celui des esclavagistes, des colons, des collabos, des pires criminels en somme. Ils sont coupables car Français. Rien ne doit leur être épargné. Surtout si dans une quelconque dépêche sont incriminés des migrants. Comprenez, on ne doit surtout pas salir l’image d’un primo-arrivant, il est celui qui doit remplacer le « souchien » qu’on ne veut plus dans l’hexagone.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer