Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je suis assez vieux désormais pour réaliser ô combien les « élites » médiatico-politiciennes m’ont leurré des années durant sur cette France dite des droits de l’homme, de la justice et de la démocratie !
J’ai si souvent cru que nous étions dans le pays des libertés. La curiosité aidant, les lectures, le regard sur la géopolitique, la connaissance d’autres systèmes électoraux, judiciaires, politiques m’ont finalement convaincu que cette France, son système politique, sa police et sa magistrature et ses arrêts judiciaires ne faisait pas honneur aux combats des Français pour ses valeurs affichées en haut des frontons des mairies ! Liberté, Égalité, Fraternité !
Encore moins aujourd’hui qu’hier ou des Gilets jaunes sont frappés, mutilés, interdits de manifestation par des forces de l’ordre qui obéissent à des politiciens sans état d’âme ! Des ordres que la loi, la constitution leur permettraient de refuser si toutefois ces forces de l’ordre avaient naturellement, culturellement, la conscience que leur obéissance systématique est contraire au bon sens citoyen. Depuis Nuremberg, nous savons qu’obéir aux ordres n’absout pas de sa responsabilité morale et judiciaire !

On ne peut pas crever l’œil d’une gamine innocente de 19 ans et aller se coucher le soir, embrasser ses enfants, et dormir du sommeil du juste auprès de son épouse ! Qu’importe le policier finalement, même si j’ai honte pour lui qu’il ait commis cet acte irréparable et infâme, mais aussi pour les ordres donnés par Castaner et transmis par ses officiers ! Ils sont du même niveau de responsabilités envers tous ceux qui ont eu la mâchoire fracassée, le visage défiguré, ou éborgné ou encore sont dans le coma !
Nous savons tous que ces forces de l’ordre n’ont pas réagi avec la même violence en 2005, nous savons qu’ils ne réagissent pas face aux vandalismes, aux pilleurs, aux voleurs de vitrines, et qu’ils obéissent aux ordres de ne rien faire face aux caïds et religieux des cités hors territoire de France ! Je regrette de le dire, mais le devoir de réserve n’explique pas tout, l’obéissance absolue n’est pas une excuse, le policier et le gendarme sont aussi des citoyens !
Dans

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer