Selon un sondage, plusieurs membres du Front national seraient “plutôt un handicap” pour le parti, notamment Marine Le Pen elle-même. A l’inverse, sa nièce Marion Maréchal-Le Pen représenterait un “plutôt un atout” .

Marion Maréchal-Le Pen, ex-députée FN en retraite temporaire de la politique, est “plutôt un atout” pour le Front national, tandis que Marine Le Pen, présidente du FN, est “plutôt un handicap”, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et Franceinfo. PUBLICITÉ inRead invented by Teads La question posée dans le sondage était : “Pour chacune des personnalités suivantes, dites si elle est plutôt un atout ou plutôt un handicap pour le Front National”: 58% des sondés répondent que Marion Maréchal-Le Pen est “plutôt un atout” pour la formation d’extrême droite. Le pourcentage est de 46% pour Marine Le Pen, 39% pour le député FN du Gard Gilbert Collard, 36% pour le vice-président FN Florian Philippot, 30% pour le secrétaire général Nicolas Bay, et 27% pour le maire de Béziers, allié du FN, Robert Ménard. 70% pour Robert Ménard A l’inverse, 40% des sondés considèrent que l’ex-députée du Vaucluse est “plutôt un handicap”, un taux qui devient majoritaire et monte à 52% pour Marine Le Pen, 59% pour Gilbert Collard, 62% pour Florian Philippot, 66% pour Nicolas Bay et 70% pour Robert Ménard. Interrogés également sur le programme du FN, 54% des sondés se sentent “proches” de ses propositions concernant l'”insécurité”, 48% en matière d’immigration, 33% quant à la “politique économique et sociale” et 27% sur “l’euro et l’Europe”. Un sondage réalisé sur internet auprès d’un échantillon de 1.011 personnes.   Source : BFMTV.com

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France