Partager sur Facebook
Twitter
Google +
« Sors de ce corps, Hollande » ! Ou comment Hollande, face à la guerre des frondeurs, a été réincarné en Macron dans un paysage politique détruit, où « groite et drauche » sont à la peine en mal de déconstruction.
Comme pour Hollande le roi UBU de la pompe à phynances « Gouverner c’est pleuvoir« , une pluie de critiques s’était abattue sur Hollande contre le ras-le-bol fiscal du gouvernement de ce roi UBU de gauche.
À tel point que la plupart des « people escrocs » qui sont les « illusionnistes usurpateurs » et les « pseudo intellectuels de gauche » étaient devenus ses principaux et surtout ses seuls soutiens médiocres en publiant une tribune partisane pour dénoncer le soi-disant Hollande-bashing. C’est le sort injuste réservé par la pompe à phynances du roi UBU aux classes moyennes, à la France qui travaille et qui se lève tôt, et contre les familles, autrement dit le harcèlement fiscal ou le racket fiscal de gauche, qui a fixé le déclin du roi UBU.
La Droite Nationale a dénoncé un déni d’humanité insupportable dans la volonté de Hollande de nuire aux classes moyennes, à la France qui travaille et qui se lève tôt, et à toutes les familles. Hollande, le roi UBU de la pompe à phynances, n’aura jamais été aussi loin dans le mépris des droits humains lorsqu’il refusait de porter secours à ceux qui souffrent comme les classes moyennes, les familles, la France qui travaille et qui se lève tôt. C’est pourquoi la Droite Nationale lui a reproché de mener une politique confiscatoire de gauche qui nie le mythe de l’humanisme du vivre ensemble soi-disant de gauche. Aussi, chacun peut constater que ses plus proches partisans milliardaires et les artisans payés de la campagne victorieuse de Macron ont voulu que Hollande, le roi UBU de la pompe à phynances, soit réincarné en Macron, l’économiste fiscaliste de Bercy.
Depuis, les tribunes et les débats s’enchaînent et bousculent le gouvernement fiscaliste de Bercy.
« Comment Hollande a remporté la présidentielle de 2017 » est évoqué par Philippe Boggio sur Slate.fr « Si le Canard enchaîné n’avait pas publié ses informations contre Fillon… » Mais rien sur le

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer