Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Le nouvel opium du peuple LREM est le thème central de l’élection de Macron en tant que résultat de l’abominable vénalité des médias des milliardaires corrompus jusqu’à la moelle. Il est évident que son élection par les médias des milliardaires corrompus n’ira pas sans difficultés malgré la propagande actuelle qui fait « vendre » à l’opinion à peu près tout et n’importe quoi de ce qui se présente au jour le jour, comme avec l’apparence de la nationalisation heureuse et totalement foireuse de STX. Et, de fait, le rachat de STX, qui perd de l’argent, a été refusé par les investisseurs du monde entier. Seul l’un d’entre eux, le puissant groupe italien Fincantieri, avait signé un accord équilibré pour des motifs industriels et non idéologiques.
Malgré cela, les politikons médiocres, bavardeux et incapables, propageaient des rumeurs hostiles à l’accord Fincantieri sans jamais être capable de proposer la moindre orientation de politique industrielle. Si Fincantieri avait commencé par accepter le rachat de STX, il préférera sans doute, avant de s’engager formellement, consulter à nouveau les ministères italiens de l’Industrie et de l’Économie, lesquels s’avèrent l’avoir mis en garde contre l’apparence politicienne de la nationalisation brouillonne de Macron 1er.
Il faut avouer que cet avis, sans toutefois avoir formellement déconseillé le rachat de STX, doit faire sérieusement réfléchir le groupe Fincantieri face aux aléas de la nationalisation brouillonne de Macron 1er susceptible d’être tenue pour particulièrement mal avisée. Si cette fable de la nationalisation heureuse avait eu des résultats depuis des années, on le saurait car ce sont surtout ceux des dictateurs en général et des dictatures économiques dans leur ensemble. Pour les nostalgiques du mouvement communiste, il semble que cela ne pose aucun problème, car la nationalisation heureuse s’inspire si étroitement de l’histoire de la Russie soviétique et de ses dictateurs, qu’elle ne peut s’appliquer à aucune autre dictature sauf celle de Macron 1er.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer