L’ancienne conseillère nationale de Sécurité, Susan Rice, a admis devant le Commission du Renseignement de la Chambre des représentants avoir fait espionner Donald Trump et son équipe, à la Tour Trump de New York, durant la période transition. Elle a également admis avoir fait supprimer les noms de Donald Trump, de Jared Kuschner, de Michael Flynn et de Steve Bannon des compte rendus d’écoutes. Madame Rice a assuré qu’elle ne cherchait pas à connaître les secrets de l’équipe Trump, mais à travers le (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire