Alors que plusieurs projets de paix en Syrie circulent actuellement dans les chancelleries, Thierry Meyssan souligne leur inadaptation à ce type de guerre. Selon lui, en partant d’une analyse tronquée du conflit, ceux qui croient bien faire vont non seulement échouer à régler le problème, mais vont paver la voie d’une nouvelle guerre. Il est impératif de traiter prioritairement la question idéologique.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire