Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Escroquerie, abus de confiance, blanchiment, et détournements de subventions, la tribu Théo n’est plus à la fête, et ses défenseurs font soudain profil bas.
Théo Luhaka et quatre membres de sa famille ont été, ce mardi matin, interpellés et placés en garde à vue. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis suite à une information judiciaire ouverte en 2017 contre X pour «escroquerie en bande organisée au préjudice d’un organisme chargé d’une mission de service public, abus de confiance, blanchiment ».
En 2015, l’Inspection du travail signale une étrange « association de médiation », Aulnay Events, présidée par un des frères de Théo. Une deuxième association, domiciliée dans le XVIIIe à Paris fait également l’objet d’un signalement : des centaines de milliers d’euros d’argent public se sont envolés dans la nature.

Les inspecteurs du travail ont relevé des irrégularités sur l’utilisation de subventions pour l’embauche de contrats aidés.
Ils s’interrogent sur la réalité de ces emplois,
Et sur des versements suspects à destination des membres de la famille, dont Théo à hauteur de plusieurs centaines de milliers d’euros.

reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers
SOURCE LE PARISIEN

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer