Partager sur Facebook
Twitter
Google +

C’est ça le macronisme, une vision de la vie totalement méprisante contre le peuple de France. J’ai fait jeudi un micro-trottoir, j’ai interviewé une trentaine de personnes, 90% d’entre elles m’ont parlé pour définir Macron d’arrogance et de mépris. C’est ce qui le définit, car c’est simplement ce qu’il est. Cela transpire, ça se voit comme le nez au milieu de la figure.
Par conséquent quand un maire décrit la vie d’un Français sous le seuil de pauvreté, vivant avec 40€ par semaine et bien que fait Macron ? Il rigole forcément.
— Dis… c’est quoi le mépris?— C’est quand, par exemple, quelqu’un te raconte un quotidien pénible, partage avec toi les difficultés qu’il doit affronter chaque jour… et que toi, tu te marres en l’écoutant.
Sidérante attitude de @EmmanuelMacron hier face à Christian Venries. pic.twitter.com/OoGAiJc0Gp
— Elodie Jauneau (@ElodieJauneau) 19 janvier 2019

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer