122 États ont adopté un « Traité sur la prohibition des armes nucléaires » qui complète le « Traité de non-prolifération nucléaire ». Ce nouveau texte clarifie la situation puisque tous les États ayant signé le premier Traité, mais ne le respectant pas, n’ont pas signé le second.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire