[…] La victoire relative d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen sonnent le glas des deux grands partis traditionnels de la droite et de la gauche, Les Républicains et le Parti Socialiste.

Les formations historiques sont toutes deux balayées de l’élection au premier tour, ce qui constitue une première historique. Elle s’ajoute à de nombreuses autres du même ordre, comme un Président renonçant à sa réélection ou l’échec de tous les candidats qui se sont soumis à l’exercice de la primaire. Lire la suite sur lesobservateurs

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France