Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Oui comme vous j’ai cru à une blague, une sorte de 1er avril mais un 2 mars et bien non c’est vrai. Cet article peut prêter à sourire en ce dimanche matin, il est en réalité gravissime car il démontre la totale fin d’une liberté de pensée.
« Un plombier à la retraite, qui avait refusé un stage de citoyenneté, était jugé a Angoulême ce vendredi pour avoir installé des panneaux visant des personnalités politiques.
« J’étais tellement écœuré, en colère. Alors j’ai dit tout ce que j’avais sur le cœur », souffle Michel L. sur les marches du palais, entouré d’une quinzaine de soutiens. 
Cet ancien plombier de 71 ans comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel d’Angoulême (Charente) pour des faits d’outrage par écrits ayant porté atteinte à la dignité du Président de la République.
L’affaire date de février 2017, sous la mandature de François Hollande. « Homme de gauche », Michel L. a voté pour lui en 2012. Déçu, lassé, le retraité décide 5 ans plus tard de planter plusieurs panneaux dans son jardin, au bord d’une départementale passagère de Garat, un village proche d’Angoulême. L’un d’entre eux vise expressément le chef de l’État : « Hollande, le plus grand menteur de France ».
Fin 2017, le parquet le convoque pour un rappel à la loi. Le septuagénaire se voit proposer un stage de citoyenneté facturé 200 euros. Il refuse catégoriquement, « par principe » et parce qu’il touche une retraite de 873 euros. « À mon âge, pour faire quoi ? »
C’est cette obstination qui l’a conduit vendredi face aux magistrats. 
 La décision, mise en délibéré, sera rendue le 15 mars. »
Voilà ce qu’est la France on emmerde un retraité de 71 ans, et on va libérer un dealer. Cherchez l’erreur !
 
En #France le #président de la #Republique est le plus sacré des citoyens.”#Hollande est le plus grand menteur de France”” #Hollande est le plus grand menteur de France”” #Hollande est le plus grand menteur de France”
— lebon (@lebon59672202) 3 mars 2019

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer