Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je vais pour une fois apporter un satisfecit à notre administration qui d’habitude régularise à tout va tous ceux que l’on ne veut pas voir dans notre beau pays. Le nombre d’indésirables narguant le chaland de papiers Français obtenus on se demande bien comment. Tous ces rebus que leur terre originelle ne veut voir de par chez eux arrivent ici, accueillis les bras ouverts par nos élites cosmopolites adorateurs de l’immigration lorsque celle-ci livre sushis et nettoient leurs toilettes.
Et bien pour une fois peut-être une des seules dirai-je la préfecture a choisi de débouter une algérienne d’une demande de naturalisation Française. Ainsi, « Le Conseil d’Etat a validé le rejet de la naturalisation d’une Algérienne pour « défaut d’assimilation » »
« Dix mois plus tôt, en juin 2016, cette ressortissante algérienne avait « expressément » refusé de serrer la main du secrétaire général de la préfecture de l’Isère, ainsi que celle d’un élu d’une commune de ce département, lors de la cérémonie d’accueil dans la nationalité française organisée en préfecture. Elle avait invoqué ses « convictions religieuses » pour motiver ce refus, dont les services gouvernementaux ont estimé qu’il « empêchait qu’elle puisse être regardée comme assimilée à la communauté française ». »
Cette dame y était presque mais non au dernier moment son naturel revenu au galop, l’Etat a compris qu’il ne fallait surtout pas la naturaliser. Bien entendu il s’agit d’une goutte d’eau par rapport à l’immensité de l’immigration subie chez nous, seulement parfois il faut médiatiser les bonnes décisions sans parti pris.
SOURCE SUD OUEST

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer