Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Valérie Pécresse a la mémoire courte. Elle n’a rien compris au film de son élection aux Régionales. Lu dans Le Monde : « En gagnant une dizaine de points dans l’entre-deux-tours, Valérie Pécresse, remporte la région Ile-de-France face au socialiste Bartolone et met fin à dix-sept années de (dé-)gouvernance socialiste. »
Valérie Pécresse n’a pas été élue sur son talent, elle a bénéficié d’un concours de circonstances. Elle a été élue grâce à l’apport des voix FN « en réaction aux divagations racistes anti-blancs nauséabondes » du Bartolone manipulateur-agitateur socialo-immigrationniste islamo-gauchiste. Si elle avait pu « se vautrer dans la mare d’eau bénite de l’angélisme mystificateur Juppé-Bayrou » et dans les cérémonials des fraternités GOF-LGBT-UMPS, elle aurait sûrement bu la tasse pour rejoindre une autre femme savante UMPS, la NKM.
Lu dans Le Salon beige : « Comment croire élargir la droite en partant à gauche ? Dans un entretien au Parisien, Valérie Pécresse, qui s’oppose à Laurent Wauquiez, déclare : « Quand la droite se rétrécit, elle perd. Quand elle s’élargit, elle gagne« . Elle préconise donc « d’élargir la droite, d’ouvrir les portes et les fenêtres pour (les coups foireux des fraternités GOF-LGBT-UMPS et croire) redonner une envie de droite aux Français« .
Molière, Les Femmes savantes : Armande : « Que votre esprit est d’un étage bas ! Que vous jouez au monde un petit personnage, Laissez aux gens grossiers, aux personnes vulgaires, Les bas amusements de ces sortes d’affaires. Et, traitant de mépris les sens et la matière, À de plus hauts objets élevez vos désirs… »

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer