Communiqué du 2 août 2017 J’apprends avec colère que Vinci a envoyé ce matin des tractopelles détruire les vestiges du site de la corderie, à Marseille, une carrière grecque datant du 5e siècle avant notre ère. Pourtant, le 21 juillet dernier, la Ministre de la culture Françoise Nyssen, qui m’a reçu avec Sandrine Rolengo, habitante […]
Cet article Vestiges de la corderie à Marseille : la parole de l’État ne peut être violée par un groupe privé a été publié par Jean-Luc Mélenchon sur son blog : Jean-Luc Mélenchon.

  Source: melenchon.fr  

Voir sur le site de JL Mélanchon