Harcèlement, bagarre, bousculade, intimidation… Ce chiffre est révélé ce mercredi par Le Parisien : 442 incidents graves sont recensés chaque jour de classe dans les collèges et lycées de France.

Un chiffre que le journal  a calculé à partir des données de la Direction de l’évaluation de la prospective et de la performance (DEPP). Un organisme, qui dépend du ministère de l’Education, et qui a comptabilisé 12,8 incidents pour 1 000 élèves par an. Les élèves sont les premières victimes de ces violences, à 80%. Des violences verbales (41 %) ou physiques (30 %), des vols et des actes de vandalisme (8 %). Suivent la consommation et le trafic de stupéfiants (4 %), le port d’arme blanche ou d’objet dangereux (3,2 %). Et selon l’historien de l’éducation Claude Lelièvre,  cité par Le Parisien, “le phénomène de la violence scolaire est sousestimé, et il l’est depuis toujours. Une partie des incidents ne sont pas déclarés : certains établissements n’ont pas intérêt à dire qu’il y a des problèmes chez eux, et tous n’ont pas le même seuil de tolérance.” Selon l’OCDE, la France se classe 61ème, sur 65 pays, pour le calme en classe… source :M6info

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France