Le président Vladimir Poutine a réunit, le 15 mars après-midi, le Conseil national de sécurité russe pour débattre des succès dans la Ghouta orientale (Syrie), du limogeage du secrétaire d’État Rex Tillerson (USA) et des attaques conjointes du Royaume-Uni, de la France, des États-Unis et de l’Allemagne à propos de l’attentat de Salisbury (Angleterre). Les directeurs des services de Renseignement, Alexander Bortnikov (FSB) et Sergueï Narychkine (SRV), ont présenté leur analyse des (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire