Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Voilà la Macronie, fort avec les faibles et faible avec les forts. C’est l’histoire de ce pays depuis quelques décennies. Pas d’autorité, pas d’ordre lorsque les contrevenants sont grands, costauds et ont possibilité de riposter.
Ainsi, on apprend ce jour que « Mercredi, un retraité de 61 ans a eu la mauvaise idée de faire un doigt d’honneur à Emmanuel Macron, en marge de la visite présidentielle à Saint-Dié-des-Vosges.
Interpellé et placé en garde à vue
L’homme a fait un doigt d’honneur au Président alors qu’un échange avait lieu entre Emmanuel Macron et des retraités au sujet de la hausse de la CSG. Il a été interpellé et placé en garde à vue pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique ». Le retraité, jusqu’ici inconnu de la police, a reconnu les faits et devra comparaitre en mai devant la justice, rapporte Vosges Matin. »
Evidemment pour un doigt d’honneur contre Macron, un geste évidemment obscène et qui ne se fait pas, il y a garde à vue, mais lorsque la diversité des banlieues sème mort et désolation, il n’y a rien, c’est le 2 poids, 2 mesures.
SOURCE ACTU 17

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer